logo CARAMEL


 
Accueil   Accueil
     
Guides Nautiques   Guides Nautiques CARAMEL
   
Pages techniques   Pages techniques
   
Historique nouveautés   Historique Nouveautés
   
Liens utiles   Liens utiles
   
Voyages de Caramel   Les voyages de CARAMEL
     
Vos commentaires   Vos commentaires
   
Les Bonus   Les Bonus
   
 
 
 
vie a bord

Literie à bord

La galette de 8 cm de mousse emballée d'une housse de skaï, c'était le standard des années 70. Suffisant pour passer le WE à bord, encaqué dans son sac de couchage la tête coincée dans un oreiller fleurant bon la moisissure.


 

Pas question de cela aujourd'hui, surtout si l'on vit à bord. Un examen de sa couchette, suivi d'une expérimentation multiple est primordiale pour la qualité du sommeil du Captain et de la First Mate. Question de confort, de dos et sommeil et donc finalement de sécurité.

Sur mon précédent bateau, le matelas de la cabine principal était HS, je l'ai remplacé. Ce n'est pas un problème, il suffit de commander chez un fournisseur de mousse (il en existe dans toutes les grandes villes) un rectangle aux dimensions les plus approchantes de la couchette, quitte à retailler les pans en angle sur place avec un couteau à pain (de mousse). A vous de jouer ensuite pour coudre à la machine une housse en coton, éventuellement doublée de molleton sur la face intérieure.

Tant qu'à faire, choisir une mousse de latex, elle se déforme moins avec les années et offre un meilleur confort. Vous pouvez également choisir la dureté du matelas, mais faites confiance au vendeur, car il est difficile de déterminer la dureté du matelas en testant de la main l'échantillon de mousse qu'il vous présente. Si vous commandez un nouveau bateau, il est parfois possible de choisir la dureté des matelas qui équiperont les couchettes. A négocier avant de signer.


 

Comme vous le savez certainement, la chaleur dégagée par nos corps de rêve condense l'humidité de l'air sous le matelas. Une bonne aération est importante, sous peine de le tâcher et de dégager rapidement une odeur malsaine de miasmes fétides. Différentes options existent pour aérer en permanence l'espace entre matelas et planche de couchette.

•  La plus simple et la moins onéreuse est de percer la planche de multiples trous : peu efficace et fragilise le support

•  Un cran au-dessus : coller de la moquette synthétique sur la planche. L'air contenu dans les poils ou boucles diminue la condensation

•  Nettement mieux : la paillasse de fils tressés. Cela se vend chez les shipchandlers, épaisseur 2 à 3 cm, l'air circule bien sous le matelas, mais aux points lourds du corps (bassin - tronc), il ne restera pas grand espace

 
 

•  Le nec plus ultra est le sommier. Il en existe au moins 2 familles :

•  D'abord le sommier à lattes comme à la maison, vendu en kit à découper chez certains fabricants ou commandé sur mesures (Victoria et Calypso). Ce dernier à une gamme de sommiers prédécoupés pour une série de marques de voiliers (voir sur leur site). Il laisse une belle tranche d'air en permanence sous le matelas, et améliore notablement le confort du couchage. Ses défauts : assez lourd mais surtout un accès aux coffres sous la couchette plus difficile


 

•  L'autre famille se présente sous forme de patins avec amortisseur (chez Calypso France ou 03 89 54 15 43, également chez Victoria). Ces patins se collent simplement avec du double face sur la planche de la couchette, suivant un schéma donné par le fabricant. La lame d'air est permanente et le couchage est très confortable. C'est le meilleur système pour un lit double, car les mouvements d'un dormeur ne sont pas transmis à l'autre. Les patins travaillent tous indépendamment, contrairement aux lattes qui sont communes. Son défaut est de surélever de 6 cm le matelas. Ceci peut parfois poser un problème, notamment pour les couchettes cercueil ou les cabines arrières dont le plafond est bas. Il existe également des patins surbaissés (seulement 4 cm de haut), le résultat est évidemment plus ferme


 

Nous avons opté récemment sur Caramel pour les patins Calypso de 6 cm. Ils nous donnent satisfaction et épargne un peu nos dos abîmés. L'indépendance de tous les patins permet d'ouvrir le coffre sous la couchette comme avant.

 

  L'offre des matelas s'est grandement étoffée ces dernières années : voir les modèles simples et sophistiqués chez Calypso et Victoria
 
 

Ce petit chapitre m'a épuisé … Bom noite !

Dernière mise à jour : avril 2012

Mises à jour : AOUT 2017
patrick@amelcaramel.net

haut