logo CARAMEL


 
Accueil   Accueil
     
Guides Nautiques   Guides Nautiques CARAMEL
   
Pages techniques   Pages techniques
   
Historique nouveautés   Historique Nouveautés
   
Liens utiles   Liens utiles
   
Voyages de Caramel   Les voyages de CARAMEL
     
Vos commentaires   Vos commentaires
   
Les Bonus   Les Bonus
   
 
 
 
Energie a bord

220 V à bord et convertisseur

Avec ce 220V, on alimente la plupart du temps un gros chargeur au mouillage ou en traversée pour regonfler les batteries en peu de temps, c'est important pour la vie des batteries de les recharger à bloc. Seul le chargeur permet de le faire (voir Bilan et batteries). On en profite aussi pour faire un peu de micro-onde et le PC se recharge en même temps. Au mouillage, dans le désert des Bahamas, on bourre le lave-linge avec tous les draps du bord, on grille des toasts pour le petit dèj, on repasse sa belle chemise pour aller à la soirée barbecue organisée sur la plage ou toutes autres idées utiles.

LE TRUC : regrouper l'utilisation du 220 V durant la marche du groupe, penser à faire tourner le lave-linge en même temps que la charge des batteries et le repassage du bord, pour économiser les heures du groupe. Il ne va pas consommer beaucoup plus à demi charge qu'à pleine charge.

Le 220 V à bord, c'est dangereux et le montage doit être très soigné. Toutes les connexions doivent être étamées et surtout fermement vissées. Sur mon précédent bateau, j'avais monté tout un circuit 220V. Dévissées par les vibrations, les connections crépitaient de flamèches derrière le tableau électrique ... A éviter absolument.

Chaque consommateur doit avoir son propre circuit, ce qui signifie son propre fusible BIPOLAIRE. La terre doit faire l'objet de soins particuliers et un différentiel 30mA est indispensable.

A propos de terre, dans les ports, on se raccorde au réseau urbain par l'intermédiaire d'un câble électrique. Du côté bateau, une prise mâle encastrée esthétique et marine (MARINCO) ou une simple type européen 16 A dans un coffre (beaucoup moins cher). Un câble avec conducteur souple, si possible étamé sur toute sa longueur (voir marchands de câbles - par exemple : VTBST - VOBST ou UL chez Valentin). Aux extrémités : une femelle adaptée à la mâle du bateau et de l'autre, j'ai opté pour une mâle 16 A européen (bleue), car c'est le modèle le plus couramment répandu sur notre continent.

Dans une grande boîte, j'ai une collection de raccords pour parer au maximum d'éventualités. D'un côté la prise femelle 16 A européenne et de l'autre : prise domestique, anglaise, européenne 32 A, une prise 380V dont on prend une phase et neutre (attention danger ! Mesurer au voltmètre la tension qui sort aux bornes de votre adaptateur), quelques prises exotiques que l'on trouve parfois dans certains ports, les prises américaines 50 A et la 30 A. Enfin, pour les cas désespérés et tordus, j'ai un raccord qui se termine avec 3 grosses fiches "banane" … qui a déjà cramé 2 fois. Ne pas faire transiter plus de 5 ampères ...

Aux USA, Amérique du sud et une bonne partie des Antilles, c'est très facile : partout des prises US 50 ou 30 A. On câble le raccord une fois pour toute pour avoir du 220 V. Seule la fréquence sera 60 Hz au lieu de 50 Hz.

Le 220V / 60 Hz n'est pas un problème pour la plupart des consommateurs : chauffage, climatisation, chargeur de batteries, de PC, de téléphone, Karcher, ballon d'eau chaude, TV, magnétoscope, fax. Les moteurs tourneront 20% plus rapidement (50Hz + 20% = 60 Hz), ce qui n'est pas forcément désagréable pour le ventilateur dans le carré... Certains gros électroménagers n'aiment pas : lave-linge ou lave-vaisselle : leurs programmateurs ne passeront pas correctement les phases de nettoyage et resteront calés avant la fin du cycle. Le micro-onde est carrément perdu et ne chauffe presque pas. Seule solution : démarrer le groupe.

Pour éviter de faire tourner un groupe de 8000 W afin d'alimenter simplement le percolateur. Il existe un autre appareil : le convertisseur

CONVERTISSEUR

Un engin un peu magique : il fabrique du bon 220 V à partir des batteries. Il permet d'alimenter tous appareils s'il produit un vrai 50 Hz sinusoïdal (sinon difficultés avec certains moteurs électriques). Ceci dans la mesure de sa puissance de sortie … et du parc batterie en amont.

Un petit convertisseur volant se branche directement sur la prise allume-cigare et permet de recharger PC, téléphone, caméra, etc… Pour attaquer de l'outillage ou le grille-pain, mieux vaut passer à du matériel fixe et plus costaud (mais nettement plus onéreux). Un switch bascule tout le réseau de prises 220 V du bateau depuis le groupe vers le convertisseur.

Un petit coup d'œil sur l'ampèremètre de service avertit de l'attention qu'il faut porter à l'utilisation de cet engin : un grille-pain de 1100 W en 220 V va tirer 45 A des batteries au travers du convertisseur … Ne pas faire n'importe quoi, même si le moteur tourne et que l'alternateur soulage un peu la consommation.

Un convertisseur de plus de 1500 W n'a pas de sens sur un bateau, autant faire tourner le groupe. Par contre pour tous les petits consommateurs, c'est vraiment agréable et … silencieux.

Dernière mise à jour : mars 2010


 

Mises à jour : AOUT 2017
patrick@amelcaramel.net

haut